La biochimie de l'amour

Introduction

 

         L'amour est un sentiment universel, car toutes les formes de sociétés et de civilisations disposent de chansons d’amour, de poèmes, de romans, de tragédies amoureuses, de légendes, de mythes, de sculptures, de peintures et de musiques qui parlent d’amour, glorifiant ce sentiment. L’amour est avant tout une interaction entre deux êtres qui se reconnaissent. Ce sentiment n’a en effet aucune frontière ethnique et culturelle. Henry Van Dyke exprime la grandeur de ses sentiments amoureux par « L’amour c’est la soif immortel d’un cœur qui cherche à être pleinement compris et entièrement pardonné » . Si la recherche du plaisir dans les fonctions vitales semble être un point commun chez tous les vertébrés, l'attachement entre deux personnes, trait caractéristique du sentiment amoureux, est plus particulièrement lié à l'espèce humaine. Le cerveau est le principal organe de l'amour, on pourrait y distinguer trois parties: le cerveau des sensations (le reptilien), le cerveau des émotions (le limbique), et le cerveau des sentiments (le néocortex). Comment l’amour est-il perçu aux différents niveaux d’organisation du vivant ? Tout d’abord, nous pourrons évoquer le coup de foudre, puis nous parlerons de l’après coup de foudre.

 


Service facile et gratuit

Je crée mon site